La nostalgie, un truc de vieux rockeurs en mal de vivre ? Pas tout à fait à écouter Mass Solace, premier album du trio Blondstone, stimulateur neuronal pour individus nourris de souvenirs musicaux intemporels. A la manière de la DeLorean de Retour vers le futur, la formation nancéenne explore le passé pour s’approprier avec classe et détermination l’héritage du rock des nineteen. Stoner dans la forme, grunge par ses sonorités ou simplement rock’n’roll dans l’esprit, Mass Solace décoiffe par sa lourdeur intense et poisseuse à souhait. Intelligemment composé et produit, l’album arbore une armature pop sans perdre en authenticité et en vertu revigorante. Blondstone rivalise alors avec les ténors actuels du genre, Triggerfinger en tête, sans pour autant renier de solides références telles que Soundgarden. Tenons-nous là les gaillards qui réveilleront la Lorraine d’une léthargie profonde ? Réponse dans deux semaines à l’occasion de la prestation du groupe au Jardin du Michel.

Al.

Blondstone - Mass solaceBlondstone - Mass solace
Tag(s) : #Kroniques Musik