La musique, nouvelle médecine alternative ? Quitte à adoucir les mœurs, Tales et Remedies, constitué de Joanna Kirk et de Guillaume Cousin, offre pour son premier album éponyme un remède à nos vies en quêtes de rêves. A l’inverse de médicaments infects, la formation constitue un analgésique savoureux dont la finesse est prompte à détendre nos esprits brouillés. Sa pop, un brin psychédélique mais actuelle, brille par sa simplicité et son élégance. La voix douce de miss Kirk n’est pas étrangère à ce dépouillement légitimé par sa seule guitare acoustique. Simple dans la forme, l’album gagne en intérêt par ses nombreux arrangements. Les grandes familles d’instruments réunies apportent à Tales et Remedies une dimension symphonique envoutante. Une mention spéciale est à décerner aux sections à cordes de M. Cousin et de ses confrères méritant une attention particulière. Cependant, la présence de banjo, de percussions africaines ou de boucles électro s’avère également délicieuse. Qu’il soit simple ou dépouillé, Tales et Remedies est à l’image du duo qui le compose : antagoniste mais pas moins agréable par sa complémentarité.

Al.

Tales and RemediesTales and Remedies
Tag(s) : #Kroniques Musik