Serait-ce la brume réputée du climat britannique qui inspirerait Haze, nouveau venu de la scène post-rock anglaise ? La question semble légitime à l’écoute du nouvel album de la formation Clouds Surround & Breathe. Qu’il ait la tête dans les nuages ou les pieds sur terre, Haze exulte un parfait compromis entre la magnificence du post-rock et la dureté du métal hardcore. A l’image de Russian Circles, mais avec une production proche de Mono, la bande exploite à bon escient et sans superflu des nappes de guitares et de gimmicks irrémédiablement complémentaires. Aux frontières du bruit et de la mélodicité, cette torpeur désenchantée s’appuie sur une batterie effacée au mixage mais pas moins jubilatoire. Clouds Surround & Breathe trouve ainsi sa légitimité dans le contraste de longues compositions alternant en leur sein douceur et rage. Dommage que les voix de certaines d’entre elles n’aient pas l’objet de telles subtilités, le timbre et la puissance dégagés étant identiques sur l’ensemble de l’album. Cependant, ce choix vocal ne gâche en rien le plaisir de la découverte, tant que Clouds Surround & Breathe s’avère une très bonne réussite.

Al.

Haze - Clouds Surround And BreatheHaze - Clouds Surround And Breathe
Tag(s) : #Kroniques Musik