Loin de la mise à l'index que suggère son nom, Anathème fête cette année ses dix ans d’existence en grande pompe. Après une série de vidéo publiée sur Youtube, le groupe nancéien conclut ses dernières semaines de travail prolifiques avec la sortie de son nouvel EP Fūjon. En une décennie d’une aventure bien remplie, jamais Anathème n’aura poussé aussi loin ses expérimentations instrumentales faisant de lui un nouveau pilier de la scène post-rock hexagonale. Assumant totalement sa nouvelle orientation, le groupe confirme ses sonorités empruntées à Russian Circles ou Explosions in the Sky tout en s’orientant vers des compositions plus longues. Accompagnée d’un second guitariste, la formation trouve ainsi un nouveau souffle structurel et harmonique aussi surprenant que magnifique. Le chemin parcouru depuis Kodama San, sorti en 2012, est tout bonnement impressionnant bien que le groupe reste attaché à des schémas rock plus traditionnels. Baisers de Glasgow confirme ainsi toute la créativité du groupe en alternant à la fois le calme et la puissance, la mélodicité et le tumulte. Fruit d’une production et d’arrangements soignés, également en constante progression et évolution, Fūjon marque ainsi la consécration d’Anathème qui écrit cette année encore une belle page de son histoire.

Al.

Anathème - FūjonAnathème - Fūjon
Tag(s) : #Kroniques Musik