Est-il encore nécessaire de présenter London Grammar, révélation de la pop anglaise de l’année 2013 ? Alors qu’il se produit actuellement dans les grandes salles et zénith de France, le trio de Nottingham ne cesse d’acquérir en légitimité grâce à la singularité de son premier album If you wait. Riche par les nombreuses influences dictant sa grammaire mélodique, en référence à ses sonorités pop et électroniques mêlées à des rythmiques soul et trip hop, London Grammar varie les registres pour mieux inventer le sien. C’est à croire que la bande possède un génie créatif hors norme tant If you wait tombe sous le sens. Le minimalisme puissant et symphonique dégagé par l’album n’est pas étranger à ce sentiment. Seules quelques guitares et notes de piano suffisent aux groupes à transcender nos sens tandis que la voix épaisse ou de tête d’Hannah Reid nous porte vers d’autres cieux. Voilà donc une littérature tout en musique dont on se délecte. Ce plaisir semble infini alors que le groupe débute une carrière prometteuse.   

Al.

London Grammar - If you waitLondon Grammar - If you wait
Tag(s) : #Kroniques Musik