Alors que Rosetta continue sa mission sur la comète Tchouri, Manu Gabriele & Les effets spéciaux débute un voyage spatial pour son nouvel EP Spécimen. Signant cinq compositions space-rock depuis son fief belge, le groupe dégage aux quatre coins de la planète une chaleur astrale aussi hypnotique que sensuelle. A travers un dynamique et solide combo basse/batterie, les riffs et solos de guitare de Manu Gabriele trouvent un terrain d’expression infini, appuyés par quelques notes de saxophone et d’effets de réverbération, marques de fabrique de Spécimen. Ces derniers diviseront sans doute les terriens tant ils sont volontairement exacerbés. Pourtant, tous participent à renforcer judicieusement l’identité sonore de la bande en lui apportant une nouvelle dimension vertigineuse sensiblement post-rock. Cette approche aussi spatiale que spéciale s’avère parfaitement mise en abyme par un travail de mixage valorisant les influences blusy de la formation. Pas moins actuelle, l’approche sonore de Spécimen rappelle les anciennes productions analogiques. A défaut de nous offrir une incursion dans l’espace, Manu Gabriele & les effets spéciaux nous emmène aux confins de nos facultés auditives. Espérons que ce Spécimen n'en restera pas à l'état d'échantillon.

Al.

Manu Gabriele et les effets spéciaux - SpécimenManu Gabriele et les effets spéciaux - Spécimen
Tag(s) : #Kroniques Musik