Depuis 2013, Inner Wolves peaufine dans la région messine son registre instrumental. Après une démo sortie l’année dernière, le groupe s’est empressé de retourner en studio pour son premier EP Valkyrie. Des divinités guerrières de la mythologie nordique, Inner Wolves partage la hargne et la puissance divine. Son rock stoner instrumental, oscillant entre envolées atmosphériques et sonorités apocalyptiques, suinte une efficacité à toute épreuve. En absence d’un chanteur, les distorsions épaisses de la formation prennent une dimension supérieure s’adossant sans compromission à des rythmiques variées et inspirées. Et que dire de cette basse dont la lourdeur laisserait n’importe quelle armée en déroute. Au milieu de ce fracas sonore, parfois marqué par des structures hardcore, la mélodicité de Valkyrie s’avère perceptible à travers quelques solos aux sonorités hard-rock. Quelques voix renforcent également l’ambiance singulière des quatre compositions. Ainsi, sous son aspect monolithique et lourd, gage de sa qualité, Inner Wolves ne s’enferme pas dans un registre éprouvé. De quoi laisser libre cours à son imagination pour un second EP, voir un premier album. 

Al.

Inner Wolves - ValkyrieInner Wolves - Valkyrie
Tag(s) : #Kroniques Musik