Oiseau de bonne augure malgré son plumage noir, Corbeaux prend un nouvel envol pour la sortie de son quatrième LP Kind Words. Posant son nid entre Quimper et Nantes, le quatuor s’impose comme une valeur sure de la scène noise et math-rock française, affirmant son identité par ses nouvelles expérimentations sonores terrifiantes. Dans le prolongement de ses précédentes productions, Corbeaux exulte sept compositions plus que jamais torturées. Sous une avalanche de distorsions vociférantes, fruit de la déflagration d’une basse lourde et de guitares stridentes, Corbeaux musicalise un malaise d’une noirceur sans égale. Nécessitant une volonté éprouvante pour être apprécié à sa juste valeur, Kind Words hypnotise par ses sonorités et ses rythmiques spasmophiliques, élégantes par leur complexité et leur maitrise technique. La fuite devant une telle fureur semble inutile tant qu’elle captive par son charme tragique. Ce dernier se trouve ici et là brisé par quelques trouées apneuses, preuve irréfutable de la mélodicité de la bande. Cependant, le retour en enfer s’avère en dernier lieu plus violent et intense. Brisant les frontières de sa propre créativité, Corbeaux brigue par ses quelques mots gentils une attention qu’on ne saurait lui refuser.

Baron Nichts

 

Corbeaux sera en concert à l'Excalibur à Reims le vendredi 3 juin à 21h
en compagnie de Dirty Raven et Sixtine XX.


Corbeaux - Kind WordsCorbeaux - Kind Words
Tag(s) : #Kroniques Musik, #Noise, #Rock, #Post-hardcore, #Math-rock