Auteur de deux albums depuis 2009, Laurent Montagne ne cesse de s’indigner depuis le début de son parcours. La sortie l’année dernière de son nouveau quatre titres Un lieu confirme la faculté de contemplation de l’artiste montpelliérain s’imposant comme un véritable miroir des temps ternes et modernes. Dans la lignée de la chanson rock française, le chanteur clame son manifeste teinté de mysticisme et de colère sourde. Ses textes s’étirent dans une limpidité poétique formant un acrostiche pour une réalité désabusée. Rien n’échappe à l’œil acerbe de Laurent Montagne fustigeant le système délaissant les hommes et les lieux. La vallée du Rhône constitue le décor de ce pamphlet qui à défaut de remèdes marque les esprits par son lyrisme appliquée rappelant à certains égards Jacques Brel dans un tempo plus modéré. Par ses sonorités dépouillées, à peine allégées par quelques larges réverbérations, les quatre compositions de Laurent Montagne évoquent également Damien Saez. Le timbre et la hauteur de voix s’avèrent certes antagonistes. Pourtant, toutes deux préservent cette même hargne romanesque. Laurent Montagne réitère avec Un lieu son authenticité au service d’une musique réaliste. A découvrir ou redécouvrir avec attention.

Baron Nichts

Facebook : @laurentmontagnemusique 

Tag(s) : #Kroniques Musik, #Chanson française, #Rock