Nouveau venu de la scène post-rock lyonnaise, Cloud Shelter fête cette année ses deux ans d’existence. Le quatuor profite de l’occasion pour immortaliser avec son premier EP éponyme trois compositions de son registre dans la lignée des noms importants du rock instrumental actuel. A l’image de ces derniers, le groupe chemine entre divers cieux. Dans un ciel clément, seules quelques notes élèvent la formation à la sérénité. Sa légèreté s’appuie sur des harmonies variées en deux intervalles renforçant la stéréophonie de son EP. En temps orageux, Cloud Shelter muscle subtilement son jeu sans perdre en variation et mélodicité. La formation s’oriente alors vers des sonorités post-métal avec une chaleur et spontanéité plus proche de Caspian que de This will destroy you en graduant subtilement la puissance de ses longues tirades. Si le trois titres s’avère parfois fébrile ou classique dans la forme, il n’en garde pas moins un intérêt par sa production live traduisant les possibilités du groupe en concert. Cloud Shelter possède à ne pas en douter un potentiel qui lui permettra d’atteindre de nouveaux horizons.

Baron Nichts

 
Tag(s) : #Post-rock, #Post-metal