Le blues alsacien a décidément le vent en poupe ! Alors que Thomas Schoeffler Jr sortait il y a peu son troisième album, Grand March, originaire de Strasbourg, lui emboite le pas avec son nouvel EP Growing Old. Sous une formation rock classique, le quatuor délivre six compositions solides portées par la voix chaude de sa chanteuse. Son accent et son timbre épais dévoilent une sensualité préservée aussi bien sur des compositions acérées (The Singing Muse) que sur des ballades plus folk (Burn The Man Down). Les textes de Grand March aux nombreuses références cinématographiques évoquent pourtant des sujets sensibles tels que les violences conjugales. Pour autant, le charme de l’univers du groupe opère. Si l’instrumentation de Growing Old évoque sans conteste le psychédélisme des seventies, l’atmosphère qui s’en dégage évoque davantage les années 90. La pop psychédélique de cette époque, initiée en autre par les Dandy Warhols, trouve ici une descendance assumée tous comme le rock de Skunk Anansie et PJ Harvey, repris pour cet essai discographique (Good fortune). Les guitares crasseuses ne manquent pas à l’appel de Grand March qui édifie un pont intergénérationnel tout en préservant sa ligne musicale directrice. Efficace en toute simplicité.

Baron Nichts

Facebook : @GrancMarch.music

Tag(s) : #Kroniques Musik, #Rock, #Blues, #Folk