Projet atypique né d’une rencontre artistique foudroyante, The Chapel of Exquises Ardents Pears réunit Stems et Anathème figurants respectifs du post-rock anglais et français. C’est sous une chapelle commune que le supra-groupe donne naissance ce mois-ci à son premier EP TorqueMadra. Véritable fusion d’univers distincts, les quatre compositions de la formation interpellent par leur homogénéité élémentaire. La rencontre entre le violoncelle classique de Stems et l’énergie électrique d’Anathème s’opèrent dans l’instantanéité. Les deux groupes préservent leur qualité de jeu tous en se montrant mutuellement généreux. TorqueMadra ne révolutionne pas les codes du post-rock mais ses longues tirades suivies de montées puissantes, ou inversement, ne manquent pas de qualité. L’EP dégage ainsi une tension inspirée entre obscurité et luminescente, démontrant l’aura de The Chapel of Exquises Ardents Pears dans un exercice de composition original. Enregistré en studio en prise directe, TorqueMadra brille également par la qualité de son rendu. Les sept musiciens trouvent chacun leur place dans ce grand orchestre moderne appuyé par une double batterie subtilement confondue. Du studio à la scène, il n’y a qu’un pas que The Chapel of Exquises Ardents Pears franchira aisément le 26 mai prochain au Dunk ! Festival.

Baron Nichts

Tag(s) : #Kroniques Musik, #Post-rock