Génétiquement modifié entre Bayonne et la Californie, Le Mutant n’a rien d’un monstre difforme. C’est en formation classique power trio que le groupe revisite le rock garage, le rockabilly et la surf music armée de son nouvel album Fromagique !. Guitares féroces et rythmes dansants constituent la ligne directrice et logique de ces quinze nouvelles compositions. Les codes originels s’avèrent exécutés à la perfection non sans une pointe de modernité punk rock. Le Mutant s’impose alors comme un monstrueux représentant de son espèce en défiant toutes les théories de Darwin. Car si elle est incontestablement rock’n’roll, la bête ne manque pas d’humour pour élaborer son propre registre. La formation multiplie alors les délires entre le Mexique (Super Mario Taco) et Hawaï (Electric Boogaloo) doublés de sonorités électro geek et cuivrées décalées (Thierry Beccaro est un Robot). Chantant en espagnol pour affirmer son génie, Le Mutant traite également des sujets les plus risibles non sans référence notoires (Stairway to Gisèle) poussant son concept à son paroxysme en concluant son LP d’un reggae complètement barré (No Gas). Avec Fromagique !, Le Mutant n’impose aucune limite à sa créativité tentaculaire. Tel Cynoque des Goonies, le groupe n’est qu’amour dans son abnégation du sérieux.

Baron Nichts
 

 
Tag(s) : #Kroniques Musik, #Garage, #Rock, #Rockandroll, #Surf Music, #Punk, #Rockabilly