D’albums en EP ponctués d’une collaboration avec Asako Fujimoto, Ed Wood JR s’impose comme un élément incontournable de la scène math-rock française. Cette montée en puissance se confirme avec son nouvel album The Home Electrical sorti il y a quelques mois. Le duo lillois étonne par l’épaisseur de ses compositions malgré sa formation réduite. Ses créations uniques constituent de véritables expéditions sonores partagées entre boucles hypnotiques et montées en puissance judicieusement calculées (Norman Bates). Le groupe s’autorise un maximum de liberté pour agencer ses riffs de guitares et ses sonorités électroniques dans une harmonie haute en couleur et en vibration. L’arrivée d’un nouveau batteur au jeu parfaitement calibré et varié renforce cette incroyable richesse magnifiée par la contribution d’une voix féminine (Temporary Moving In). Seules quelques répétitions dans la mise en place des titres, introduites donc par des boucles, marquent les limites de The Home Electrical, LP conçu avant tout pour la scène. Mais c’est bien peu face à la volonté farouche des deux musiciens à dépasser le cadre de leur simple line-up. Ed Wood JR approche tout simplement la qualité de Battles dans un style qui lui est propre. Chapeau bas.

Baron Nichts
 


 
 
Tag(s) : #Kroniques Musik, #Post-rock, #Math-rock