Alors que la légitimité du rock chanté en français restera à jamais un débat vain et inutile, Foggy Bottom s’envole dans l’aspiration de son troisième album Une histoire à l’envers. Le trio thionvillois évoque la France de Giscard aux sonorités de sa distopop supersonique et mélancolique.

A travers des guitares et des rythmiques solides, fondations « thugsiennes » de son répertoire, Foggy Bottom déferle par la grâce de ses décibels comprimés. Son album dégage une mélodicité empreint d’une nostalgie faussement béate, marquant agréablement nos esprits comme nos souvenirs. Ses sept compositions nous bercent également de leur monotonie reposante, tel un long périple nocturne sur l’autoroute en Citroën SM. Si le charme musical du groupe opère instantanément, ses textes portent encore plus loin ses confessions rêveuses. Foggy Bottom évoque avec simplicité une époque dans une image d’Épinal adaptée à notre siècle en manque de repère. Loin d’une nostalgie rétrograde, Une histoire à l’envers apporte un onirisme et un regard inédit à notre présent, porté par une voix frêle mais habillée d’effets sonores flatteurs.

Entre classicisme revendiqué et personnalité originale, passéisme heureux et modernité stylistique, Foggy Bottom propose avec Une histoire à l’envers une œuvre complète immortalisant dignement le rock hexagonal.

Baron Nichts

Label : Nineteen Something

 


 
Retour à l'accueil