Billy The Kid - An open book with spelling mistakesS’il n’a pas pris les armes comme son lointain ancêtre, Billy the kill reste décidé à arpenter les routes de l’hexagone armé de son troisième album An open book with spelling mistakes. Assis penaud dans son salon, l’artiste solo refait le monde en musique à la sauce western sans truander sur ses influences multiples. Hors-la-loi d’un genre nouveau, Billy the kill transgresse les règles des genres et nous invite dans son répertoire folk rock nourri de l’énergie du punk et des codes structurales du blues. Entre la simplicité d’une guitare acoustique et des arrangements soignés, le musicien délivre dix compositions exécutées avec émotion et talent. Serait-ce l’effet de ce grain de voix particulier, parfois semblable à celui de Ruben Block de Triggerfinger sur le titre Something in my mind, ou de ces accords mineurs usés par Elliot Smith dix ans plus tôt ? Quoi qu’il en soit, ce mélange d’influences prouve la sincérité de Billy the kill qui n’oublie pas de rendre hommage à ses inspirateurs en gratifiant son butin d’une reprise des Thugs magnifiée par sa délicatesse. Chapeau !

Al.

Label : Kicking Records

Contact : fredalera@hotmail.com

Tag(s) : #Kroniques Musik