Quelques semaines avant son passage au Watts à Bar le 19 mai prochain, Doctor Flake s'est prêté aux questions de Kaput Brain webzine et de BarleDuc'Num.

Propos recueillis par Al.

Kaput Brain : comment Doctor Flake a t-il commencé à exercer ?

Doctor Flake : avec une accumulation de samples à mettre en scène dans de nouvelles compositions. C’était en 2003. En 2005, j’ai commencé à jouer sur scène.

Doctor-FLAKE-2-FLAKE-UP-2011-Credits-zOz.jpeg

Vous êtes un artiste Abstract Hip Hop et Trip Hop. Pouvez-vous nous décrire ces deux genres musicaux ?

Ces 2 genres sont issus du début des années 90 et sont une évolution parallèle au mouvement hip hop. Ils invitent plus au voyage par leur côté aérien là où le rap est plus souvent dans la revendication. Là où le 1er est souvent instrumental, le 2è est plus souvent incarné par des chanteuses ou chanteurs. Dans les 2 cas, le sampling est un fil conducteur presque omniprésent. Les compositions se nourrissent du patrimoine Jazz, Soul, Funk, Rock, Blues, Rock steady, Ska On pourrait nommer Dj Shadow et Dj Krush comme les chefs de file du 1er et Massive Attack comme chef de file du 2è. Voilà un rapide aperçu.

Le docteur que vous êtes se dit compositeur « chirurSicien ». Jouez-vous du scapel ?

 Au sens figuré oui. Comme pour les artistes précités, mon univers s’est créé et continue de s’alimenter d’une matière première déjà existante. C’est le sample que je scalpe. Je prélève, dissèque, découpe, recoud. Au sens propre, je joue du sampler et de tout un tas d’instrument virtuels.

Votre dernier titre rend hommage à Véronique Silver, actrice ayant travaillé avec le réalisateur François Truffaut. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce single ?

Ce n’est pas mon dernier titre mais ma dernière sortie. Pour faire vite, ce morceau a été écrit par Vale Poher et ponctuait mon dernier album et j’ai eu envie de demander un arrangement aux ondes Martenot à l’artiste Christine Ott. Tout est expliqué en détail sur mon site www.doctorflake.com

Doctor-Flake---Silver.jpg

EP disponible sur Bandcamp

Vous vous produisez cette année au festival Watts à Bar à Bar-le-Duc. Connaissiez-vous cette ville auparavant ?

Je connaissais de nom. Je n’y suis jamais allé.

Prêt à mettre l'ambiance ?

Je suis surtout prêt à présenter mon univers et j’espère qu'il ne laissera pas le public indifférent !

Tag(s) : #Kroniques Musik