Interview chaotique à souhait, bourré d'insultes parfois supprimées, de Frank Sinatrash, composé d'Hicham au chant, de Guillaume à la guitare et de Louis à la batterie.
 

Kaput Brain : Frank Sinathrash, le nom du groupe, c'est un hommage à l'acteur et écrivain américain, ou c'est ironique ?
Louis: Hicham!
Hicham : C’est ironique et stupide ! Et puis, c'était le moyen de mettre « thrash » dans un nom de groupe.
Guillaume : Moi, je n’en sais rien.

KB : Comment avez-vous formé le groupe ?
L : Hicham et moi, ça fait 2-3 ans qu'on voulait faire un groupe.
H : A la base, on voulait monter un groupe de power violence. On avait pensé à Paul comme batteur. Lors d’un aprème noisecore chez lui, on a commencé à faire du Frank Sinathrash. Et c'est là que Guillaume a intégré le groupe.
G : Je dirais squatté ! (Rires)
H : Après Paul s’est barré (ou on l'a viré on sait plus trop). Louis est passé de la guitare à la batterie. Paul il était cool, mais pas assez pour jouer avec nous.

KB : Comment considérez-vous le style musical de FxS ?
H: Youth Crew Chaos Fastcore Violence For Hydrochephals Monkeys.
G: Fastcore Power Violence Gay.

H : Guillaume ta gueule ! Louis, il manque que toi pour donner ta définition du "style" du groupe. J'attends beaucoup de toi.
G : Dis que c'est de la merde.
(A ce moment de l’interview, nous avons perdu Louis (connexion Internet). Il n’a donc pas pu répondre à l’appel de Guillaume, ce qui est fort dommage …)

KB : Est-ce dans la continuité de Patator ?
H : Pas du tout ! C’est mieux, même si Patator c'est cool !
G : C'est mieux et plus violent. Patator c'est comme BBbrunes et FxS comme FxS.

KB : Plus nihiliste et stupide ?
H : Oui, mais pas nihiliste dans le sens black metalleux gay suicidaire facho, plutôt dans le sens « truc qui fait gratter les oreilles ». FxS c'est en faite plus haineux que Guillaume mais moins chrétien.
(A ce moment là, Louis a fait un retour remarquable.)
L : Désolé. J'ai raté un truc? (pas grand chose en faite …)

KB : Quels groupes aussi nihilistes et stupides que vous vous inspirent ?
G : Magrudergrind, Charles Bronson et aussi Emmanuel Moire.
H: Yacopsae, Village People et George Michael!!!
L: Macho man!
Spazz !
H : Spazz dans le sens ou on écrit aussi des paroles qui ne veulent rien dire.

KB : Moi personnellement, je dirai Ultra Vomit pour la connerie…
L : Pas faux.
H : Nous on est bête et méchant. Ultra Vomit, ils sont juste bêtes.
G : Moi, je ne les trouve pas drôle. Didier Super est drôle.

KB : Soit ! Comment composez-vous vos chansons nihilistes et stupides ?
L : Hicham fait les paroles. Guillaume et moi faisons les riffs.
H : On s’assoit autour d'une table et on discute sur comment doit sonner tel ou tel riffs, comment exécuter telle ou telle cassures rythmique.
L : Une chanson qui nous a pris du temps, c'est Dewey's dance. Environ cinq secondes !
H : Cinq secondes à faire, 20 secondes à jouer. C’est le meilleur rapport productif du groupe.

KB : Elles traitent de quels sujets ?
G : De salade, de sal…. qui aiment le black métal, des Jonas Brothers…
H : Nos chansons parlent de vieux délires de vieux raides.

KB : C’est de cette façon que vous avez fait votre dernière démo, I love Hydrocephal Monkeys ?
L : Exactement.
H : Cette démo, c’est un tas de merde enregistré en répète avec un son pourri. Même un SDF n’en voudrait pas pour se torcher avec !

KB : Elle a été enregistrée avec l’habituel téléphone portable d’Hicham ?
L : Non, avec un enregistreur Boss MicroBR à 300 € ! On a des sous!
H : En faite, on n’a pas de sous. J'ai même pas de micro. (Rires)

KB : Tu as une voix, c’est déjà ça…
H : Ouais, faut le dire vite… (En vérité, Hicham n'a vraiment rien, il taxe même les clopes.)
L : Hicham, il faut avouer, c'est quand même une entité à part entière.

KB : Pourquoi ce nom pour la démo ?
G : Parce qu’on aime les singes. (Rires)
H : C’est encore un de nos délires stupides.
L : A la base on voulait l'appeler Anthony Against the Dinosaure mais finalement on le garde pour un truc mieux fait.

KB : Où peut-on se la procurer ?
H : Chez moi, par l’intermédiaire du Myspace.

KB : Et à quel prix ?

H : 3€.
G : Ce n’était pas 10 € ? J'veux être riche putain ! La merco ça consomme ! Et puis, j’ai envie de me payer des trucs !
H : 10 euros, c’est avec une pipe (à tabac bien sur) et de la coke.
L : Je paie mon cul aux acheteurs aussi.

KB : Votre premier concert pour l’échange franco-canadien du lycée St Louis, (voir chronique concert ici ) a été le succès, si ce n’est la surprise de la soirée. Vous en avez pensez quoi ?
L : Excellent !
G : C’était une boucherie !
L : Tout à fait d’accord ! En plus, j’ai eu un doigt cassé !
H : Y’avait du sang partout. (Rires)

KB : Vous avez eu des retours des canadiens présents ?
H : Ils ont l’air d’avoir apprécié. Certaines filles prenaient trois photos à la seconde. D’autres m’ont foutu des gifles (Rires).
L : Ils faisaient même des pogos.
G : Ils ont dit : "It was funny".

KB : Et les français, dont certains étaient habitués à ce genre de spectacle ?
H : Ils avaient honte. (Rires)
L : Ils ont trop peur pour leur réputation.
G : Le public barisien est un public de merde. Certains connards bougent pas et viennent aux concerts juste pour boire.
H : Ou pour draguer !

KB : D’autres concerts sont prévus pour le moment ?
L : Ouaaaiiiisss ! Hippiepest si ça se trouve !
H : Si on arrive à convaincre, ou plutôt forcer, Michol. (Rires)

KB : Pas d’apparitions surprises prévues au MAIL ? (Patator a squatté le concert pour le Téléthon du lycée Poincaré l’année dernière) (FxS n'a effectivement pas fait apparition au MAIL)
H : Non ! Sinon, on va encore se faire insulter.
L : Nan, il y'aura personne toute façon. Et puis, j’imagine déjà Antoinette (organisatrice du concert du Téléthon) « QUI A FAIT JOUER FXS????!!!! ».
G : Moi, je veux bien y jouer, si un groupe veut nous laisser sa place.

(La suite de l’interview étant incompréhensible, les propos ne peuvent être fidèlement retranscris.)

KB : Un mot pour finir ?
H : Pot de fleurs. Et puis tiens, le lien du myspace : http://www.myspace.com/franksinathrash
G : Je suis content. Je vais pouvoir aller fumer.

Interview réalisée par Al.

Retour à l'accueil