Jello Biafra and The Guantanamo school of medicine seront de passage dans l'Est le 27 août à l'occasion du Cabaret Vert. Mais avant d'apercevoir la grande figure du punk hardcore américain et ses musicos dans la région, la découverte de leur premier et excellent album The Audacity of Hype s'impose.
 

Après une première écoute, on pourrait croire Biafra poursuivi pas ses vieux démons. 30 ans de carrière et le chanteur semble définitivement converti au punk hardcore. Pour preuve, l'audace frénétique qu'il interprète avec son groupe sonne franchement «kennedien». Bien qu'il soit en conflit avec le groupe de sa jeunesse, une histoire de droit sur le nom de ce dernier, sa voix toujours chevrotante et cynique rappelle l'apogée du punk à la fin des années 70. Les neufs chansons de l'album, dépeignent une ambiance malsaine, sorte de névrose psychologique bien troublante savamment orchestré par les Dead il y a quelques décennies. Pas de doute, le punk habite toujours l'extravagant écologiste. Mais pourtant, celui-ci, ou plutôt ses musiciens, ont su prendre leurs distances avec le groupe. The Guantanamo school of medicine lorgne sans conteste sur le rock 60's. Nombreux sont les morceaux ponctués de solo enrobés d'effets salvateurs, le tout sur des riffs bien rock'n roll et mélodiques. Une petite évolution bienvenue en somme.
 

http://www.punk.cz/data/USR_120_DEFAULT/biafra.jpg
Jello Biafra (à droite) et son équipe de médecin fou !

 

          La musique change, les idées restent. Avec The Guantanamo school of medicine, Jello Biafra reste un citoyen engagé. Pendant quelques années, l'homme a publié seul des spoken word, sorte de poésie verbale. Avec ce nouveau fond musical, l'activiste écolo signe et persiste. Certes, les sujets sont rodés, mais The Audacity of Hype s'avère un très bon brulot contre Obama, le nom de l'album étant une référence au livre publié par l'actuel président des États-Unis Audacity of Hope, mais aussi sur nos actuels modes de vie. Et Biafra ne mâche pas ses mots, toujours avec une certaine pointe d'humour et d'ironie. Car la cinquantaine passé, le chanteur garde ses convictions intacte. The Audacity of Hype des «écoliers de Guantanamo», se révèle un excellent album, puissant par sa musique et ses textes. Une écoute plus que nécessaire pour les futurs festivaliers de Charleville-Mézières.

Al.


Programme des festivités

 

Jello Biafra and The Guantanamo school of medicine inaugureront les 3 jours de festivités du Cabaret. Le groupe se produira le vendredi 27 sur la scène des Illuminations. Leur prestation devrait débuter à 20h10 pour durer environ une heure.
 

Myspace du groupe : http://www.myspace.com/jellobiafraandthegsm

 

 

Tag(s) : #Kroniques Musik