pochette-vinyle-recto1 Dans la jungle du rock’n roll, Jungle Fever est roi. Esprit « Primitive Wild Rock’n’roll » un rien « sixties » oblige, le trio venu d’Avignon, région pourtant peu humide du globe, livre avec son deuxième album Maja Thűrűp une musique brute et décoiffante. Même les bananes des plus aguerries, fan des Washington Dead Cats ou des Cramps et pourquoi pas d’Elvis, ne pourront résister à cette cascade de watts endiablés. Rajouter à cette dose de folie des chansons d’amour un rien cannibale, et la procession de foi devient assurément un rite satanique. Les singes que nous sommes peuvent être heureux. Ce soir, ils danseront encore sur les bons vieux rythmes du rock and roll.

Al.

Myspace : http://www.myspace.com/jungle_fever_
 

DSC02329
Jungle Fever en pleine transe...

Tag(s) : #Kroniques Musik