Après les sons roots du Watts à bar, le métal était à l’honneur le week-end dernier au Temps perdu à Bar-le-Duc avec Mononc’Serge, artiste trash canadien. Une collaboration associative Be Real/Metalphysik pour une soirée follement déjantée !

En ce premier jour de congé hebdomadaire, un public hétéroclyte s’apprête à assister au concert. Les fidèles du lieu côtoient les inconditionnels du métal venus spécialement de Verdun. Le temps de quelques godets et le café littéraire affiche complet.

SAM 0843SAM 0859

SAM 0858

Bat Bat et The Crazik sur scène

En attendant le québécois fou, les premières parties assurent l’ambiance. Bat Bat, guitariste solo, improvise un set acoustique énergique grâce à sa voix originale. Le groupe verdunois The Crazik affirme un set rock maitrisé. La formation, aperçue récemment au Meuse Tour et au Festival des Musiques Lycéennes, gagne en maturité.

L'artiste de la soirée monte enfin sur scène. Avec ses joyeux sportifs, Mononc’Serge promet une séance survitaminée et décomplexée. Personne ne sera déçu ! Les murs du Temps perdu résonnent de riffs lourds et de chants scabreux, non sans humour. Canadiens, français et barisiens sont pris pour cible. Le public connaisseur redemande les classiques. Le temps de chanter l’âge de bière et le concert termine en apothéose. C’est sûr, Mononc’Serge est bien des nôtres.

SAM 0904

Mononc'Serge auréolé...

SAM 0894SAM 0892

SAM 0900

de ses joyeux sportifs !

Tag(s) : #Kroniques Musik