Après un premier EP sorti il y a deux ans, Speedball, groupe breton, repart au combat avec Songs of Defeat, produit par Christian Carvin, connu pour son travail avec ETHS. A la première écoute, pas de doute, le groupe assure le mix parfait entre le punk et l'hardcore. Rythmique "speed"', guitares rugissantes, voix hurlée mais maîtrisée, la recette convainc aisément. Pourtant, à y regarder de plus près, Speedball sait aussi se mettre à couvert pour mieux se dévoiler. Quelques passages mélodiques, dignes de Bad Religion, apporte au LP une autre dimension sympathique loin du tumulte des riffs saturés. Le tout bien dosé s’avère définitivement agréable. Loin de lever le drapeau blanc, Speedball sonne donc avec Songs of Defeat le clairon de la victoire.

 

Al.

Myspace : http://myspace.com/speedballhxc
Contact : laplumme@hotmail.fr

Tag(s) : #Kroniques Musik