Split-the-Atom.jpgLyon, ville des lumières, est décidément le phare de la scène punk française. Les groupes déferlent sur nos contrées sans que nos frontières régionales ne puissent les arrêter. Qui sème le vent récolte la tempête dit le célèbre dicton, désormais vérifié avec le premier essai sonore éponyme de  Split the Atom. Quelque part entre les thèmes du punk rock et du punk hardcore, le groupe lyonnais ne sait sur quel pied danser. Mais pour sûr, ces cinq musicos savent agiter les nôtres tant leur rage est électrisante. De leur ancêtre Black Flag, ils ont su garder les bons fondements : des rythmes basiques tout en puissance, un combo basse/batterie monolithique et sombre, une voix frénétique et possédée. Si le groupe ne révolutionne en rien le genre, maintes fois représenté il est vrai, il sait le magnifier avec classe et fureur prouvant leur expérience certaine après seulement quelques mois d'activité. Avec leur premier quatre titres, Split the Atom détonne donc autant qu'une centrale nucléaire. Les atomes n'ont qu'à bien se tenir.

Al.

L'EP est en téléchargement gratuit ou en donation libre sur leur Bandcamp 

Tag(s) : #Kroniques Musik