Afin d'égayer les dimanches à Bar-le-Duc, la municipalité a mis en place les DDP, les Dimanches Du Parc, qui se tiennent chaque week-end en face de l'hôtel de Ville. L'occasion pour les artistes nationaux ou étrangers, tels que Alifair ou Cello-Loops, invités le 25 juillet dernier, d'étendre leur notoriété localement.

 

A 16h, la petite place faisant face au square se remplit. Malgré un ciel menaçant, entre 150 et 200 spectateurs sont venus assister au concert. SI nombreuses sont les personnes âgées, quelques jeunes adultes ont aussi fait le déplacement. Certains d'entre eux sont accompagnés de leurs enfants afin de partager leur goût pour la musique. De 7 à 77 ans, il n'existe aucune limite pour agrandir son horizon musical.

 

A l'heure prévue, Alifair se charge d'ouvrir les festivités. Le duo pop et jazz enchaine musiques reposantes, un rien onirique, inspirées de fables ou d'histoires de châteaux. Malgré l'absence de leur batteur, Aurore et Jean Pascal, respectivement bassiste et guitariste chanteuse, s'en tirent admirablement. Le public est conquis par la douce voix de la jeune femme. Il se laisse bercer par ses ballades malgré la fraicheur qui s'est installée sur le parc. Première partie réussi pour le groupe.

 

S4022941

Alifaire s'affère sur scène...

 

Le classique rock

 

         L'entracte sera de courte durée. Alifair a juste quitté la scène que Cello-Loops installe déjà son violoncelle et ses pédales d'effets. Soliste, mais pas musicien de chambre, André Mergenthaler propose dans son set des reprises classiques mais aussi rock. Pour peu, on pourrait croire ce luxembourgeois guitariste. De Bachen passant par Jimi Hendrix, rien n'échappe au virtuose de l'instrument à cordes. Grâce à un effet fuzz, en total harmonie avec son violoncelle, de nombreux musiciens défunts semblent de retour à la vie. Et pour preuve encore, le public présent, qui malgré quelques gouttes de pluie, est resté présent jusqu'à la fin de la prestation. Encore un bel après-midi pour les barisiens, passé à écouter de la musique.
 

Cello-Loops en transe ...

 

Al.

Tag(s) : #Kroniques Musik