Auteur, compositeur et arrangeur, Alex multiplie les casquettes pour mieux révéler son univers. Après plusieurs spectacles, projets musicaux et compositions de musique de films, voici l’artiste de retour avec Big, premier EP de son nouveau projet solo BBH. Alliant les sonorités de l’électro à l’écriture de la chanson française, le musicien établit une étonnante passerelle entre ces deux registres à priori paradoxaux. Les rythmes numériques des cinq titres, travaillées en détail et agrémentées d’arrangements tout aussi fouillés, fusionnent parfaitement aux textes d’Alex remarquables de poésie et de fluidité. Les premières compositions d’Etienne Daho trouvent ici un second souffle tandis que le placement de voix rappelle étrangement François Hadji-Lazaro. Si l’écriture de BBH tend vers un certain cynisme, Big n’est pas taché d’une noirceur étouffante. Entre légèreté et plénitude, l’EP brille dans des aventures de notre « anti-héros » refusant un chemin de vie tout tracé. Des maisons de quartiers résidentiels alignées comme les tombes d’un cimetière à la description d’une subsistance nocturne, BBH pousse à la réflexion sur les éternelles questions existentielles. C’est là une quête infinie mais qui mérite écho alors que de nouveaux EP sont déjà annoncés pour cette année.

Al.

BBH - BigBBH - Big
Tag(s) : #Kroniques Musik